Photos-reportage « Olkhon : Voyage au bout de la terre » N° 1

aout 2015


 

Partis de France il y a deux semaines,  nous  voilà enfin devant le Baïkal qui nous permet d’atteindre Olkhon tant attendue.

« Dorojnik » - notre seul moyen pour arriver de l’autre côté.

Hourra ! Nous sommes arrivés sur Olkhon. Cette île est le cœur du Baïkal.

  

35 km de piste. Un petit bus qu’on devine dans un nuage de sable et de fumée… A l’étroit mais heureux ! Qu’est ce qui nous attend au bout ?

Khoujir nous a accueille avec un mystérieux soleil.

Notre modeste palais nous attend sur les lieux …

Avec des commodités… sommaires 

Finalement, nous nous  installons dans un autre château résidentiel.

Devinez de quoi sont faits les cygnes ?

Nous habitons en « plein centre ».

Le point de RDV est à la « grande surface »

Allez, tous au bania russe !! C’est exotique et le choc thermique est assuré.

Du bania au lac Baikal, nous passons de 90° à 15° en quelques secondes.

Ajoutons encore un peu de bois !!!

Une isba du Baïkal dans toute sa splendeur.

 

« Léviathan » dans la fumée des feux de forêts.

Une époque oubliée…

Vestiges des temps soviétiques.

Voici la mystérieuse falaise « Chamanka ». La légende dit qu’Angara est tombée amoureuse d’Ienisseï,et Baïkal l’a jalousée et a jeté ce tas de pierres à travers le lac pour couper le chemin d'Angaraqui voulait rejoindre Ienisseï… Et elle s’est quand même échappée.Beaucoup de rivières se jettent dans le Baïkal et une seulement en ressort : l’Angara.

| Mentions Légales